02 30 96 01 96

 

Accueil

Contact
Accueil
»
Blog
» Rédiger un Cahier des charges e-commerce : conseils & modèle à télécharger

Rédiger un Cahier des charges
e-commerce : conseils & modèle à télécharger 

Le cahier des charges e-commerce est un document essentiel à l’élaboration de votre site e-commerce. Découvrez comment bien le rédiger ainsi que nos conseils pour élaborer un document complet. Nous vous proposons également, ci-dessous, un modèle de cahier des charges e-commerce à télécharger.

Rédiger un cahier des charges e-commerce

 

1. Téléchargez notre modèle de Cahier des Charges E-commerce

Modèle de cahier des charges e-commerce
 

 

2. Qu'est-ce qu'un cahier des charges e-commerce ? 

Avant d’élaborer votre site, vous devez impérativement rédiger un cahier des charges e-commerce, c’est l’étape préalable. Ce document vous permettra de présenter votre projet de manière détaillée en y incluant un panel de données de votre société. Un cahier des charges e-commerce doit contenir les besoins, mais aussi les contraintes du projet.

Ces informations seront par la suite très utiles pour les prestataires, car ils auront une vision globale du projet. De plus, ils pourront mieux formaliser vos attentes et de nombreuses erreurs seront évitées. La rédaction d’un cahier des charges e-commerce nécessite de connaître parfaitement le projet et l’environnement économique qui l’entoure. Ainsi, le chef de projet est l’acteur idéal, car il dispose de l’expertise nécessaire pour rédiger un document complet.

 

3. Comment rédiger un cahier des charges e-commerce ? 

Vous l’avez compris, le cahier des charges e-commerce est un document primordial avant la conception de votre projet. Cependant, il est important de respecter une certaine méthodologie pour assurer la compréhension et la précision de votre document. Ainsi, sa rédaction peut être divisée en quatre étapes.

 

 

La présentation de votre entreprise

A. La présentation de votre entreprise 

Première étape, présenter votre entreprise pour permettre aux prestataires de mieux vous connaître. Voici les informations à intégrer dans cette partie :

  • L’historique : fondateur(s), origines, dates clé, évolutions importantes, etc.
  • L’activité principale : code APE ou NAF délivré par l’Insee, représentant votre activité générant le plus de valeur ajoutée. 
  • L’effectif : formule de calcul de l’effectif disponible ici.
  • Les valeurs véhiculées par l’entreprise : philosophie de la société, principes moraux et sociétaux.
  • Le chiffre d’affaires : montant hors taxes, représentant la somme des ventes de biens ou services réalisées.

 

B. La présentation du projet

Dans le cahier des charges e-commerce, vous devez également intégrer une présentation de votre projet :

  • Les objectifs : quantitatifs (ex : gagner un montant défini, à une date donnée) et qualitatifs (ex : mieux fidéliser et satisfaire les clients).
  • Les cibles : profil des clients et des visiteurs du site internet. Par exemple, le type de client (professionnel ou particulier), la zone géographique ou encore l’âge.
  • Les périmètres du projet : éléments essentiels du projet tels que les ressources nécessaires, les délais et les tâches.

 

La présentation du projet e-commerce

 

 

L'ergonomie et le graphisme du site e-commerce

C. L'ergonomie et le graphisme 

La troisième étape consiste à rédiger vos besoins en termes d’ergonomie et de graphisme, pour votre futur site e-commerce. Dans cette partie, vous devez réfléchir à :

  • La structure du site : rubriques et sous-rubriques, mais aussi filtres de navigation et de recherches (par rubriques, thèmes, prix, etc.).
  • Les caractéristiques des pages : poids, balisage, structure du contenu…
  • L’arborescence : structure des pages du site divisée en plusieurs niveaux, le premier niveau représentant la page d’accueil.
  • La charte graphique : couleurs, typographie, logo, images, etc.

 

D. Les spécificités et les livrables 

Enfin, dernière étape, vous devez lister les spécificités de votre site et les livrables à prendre en compte. Cette partie comprend :

  • Le contenu de votre site : éléments à prendre en compte et/ou à créer et également format des contenus proposés (texte, photo, vidéo, etc.).
  • Les contraintes techniques : accessibilité, compatibilité des navigateurs, utilisation de logiciel tierce…
  • Les livrables : informations additionnelles à intégrer dans le devis.
  • Le planning : date de mise en ligne du site e-commerce.

 

Spécificités et livrables du projet e-commerce

 

4. Nos conseils pour élaborer un cahier des charges e-commerce complet

Conseil 1 : Basez-vous sur des données chiffrées.

Pour justifier vos choix et objectifs, appuyez-vous sur des données chiffrées, telles que :

  • Votre marge brute
  • Votre chiffre d’affaires
  • Votre seuil de rentabilité
  • Votre panier moyen

Ces données peuvent être intégrées par le biais de schémas, tableaux ou encore graphiques.
 

Conseil 2 : Créez des rétroplannings.

La partie planning est primordiale car celle-ci vous permettra d’identifier plus facilement les différentes étapes de l’élaboration de votre projet. De ce fait, nous vous conseillons de créer des rétroplannings comme :

  • Le diagramme de Gantt : chaque tâche à effectuer y est énumérée et matérialisée par une barre horizontale. Les unités de temps sont à ajouter également : jour, semaine, mois, etc.
  • Le diagramme de Pert : similaire au diagramme de Gantt, mais dont la structure diffère. Chaque tâche est intégrée dans une bulle et les dépendances entre les actions sont matérialisées par des flèches.

En ligne, vous retrouverez facilement des logiciels gratuits pour l’élaboration de diagrammes.
 

Conseil 3 : Joignez des documents additionnels.

Si vous estimez que certains documents peuvent être utiles à la compréhension de votre projet, n’hésitez pas à les joindre dans votre cahier des charges e-commerce. Par exemple, des captures d’écran, des mock-up, des images ou encore des schémas.
 

Conseil 4 : Utilisez vos sources de données.

Si vous disposez déjà d’une plateforme en ligne, n’hésitez pas à utiliser vos propres sources de données. Celles-ci peuvent être très utiles pour mieux comprendre les besoins de vos clients et analyser leur comportement sur votre site actuel. Vous pouvez, par exemple, utiliser Google Analytics pour récupérer vos données.

 

 

 

Auteur de l'article
Priscilla MINGANT
Responsable du Pôle Projets E-commerce à L'Agence E-commerce

Passionnée par le digital, le marketing & le commerce, je vous accompagne et vous conseille dans toutes les étapes de la mise en place de votre site e-commerce; ainsi que dans le développement de vos ventes en exploitant différents leviers commerciaux & outils digitaux.